Contacts défunts

Comment se déroule une séance de contact défunt ?

Tout d'abord, il faut savoir que le médium n'est qu'un outil de réception. Pour prendre une image, je suis le téléphone qui vous permet à vous l'appelant de contacter un être cher dans l'au-delà. Je ne juge pas, je n'analyse pas, je retransmets simplement les mots, les pensées, les émotions, les sentiments et les traits de caractère du défunt qui me les envoie. Tout se passe par le ressenti et la clairaudience. Parfois même par des odeurs et des images. 
 
 
Pour commencer, je vous demanderai une photo de la personne que vous souhaitez contacter de l'autre côté.
 
Lorsque le défunt est disponible et enclin à communiquer par mon intermédiaire, je transmets alors ce qu'il a à vous dire. Lorsqu'il a terminé, vous pouvez lui poser des questions.
 
Parfois, il se peut que le défunt ne soit pas dans des plans de lumière. Dans ce cas de figure et avec son accord, je procède avec l'aide de mes guides spirituels à un passage d'âme qui consiste à aider le défunt à se détacher de ces souffrances d'incarnation, ou bien de ses attachements à notre monde matériel, ou bien encore de ses sentiments pour ces proches laissés ici... Il peut y avoir des raisons diverses et variées et si je suis autorisé à effectuer ce passage vers les plans de lumière, il me faudra alors identifier ces cristallisations de l'incarnation du défunt pour l'aider à s'en libérer.
 
Une fois les échanges de questions/réponses achevés avec votre être cher, je mets fin à la communication et remercie votre "interlocuteur" dans l'amour et dans le respect.
 
Il est important de toujours communiquer avec les êtres disparus dans l'amour, le respect et de leur envoyer de la lumière afin de les aider à poursuivre leur évolution sur le plan de lumière qui leur est propre.
 

Que peut vous apporter une séance de contact défunt ?

Une aide pour faire votre deuil
Un message de votre cher disparu
Des conseils de cet être cher
Un allègement de votre souffrance
Une sensation d’apaisement

Durée : 1h30
Tarif : 60 €

Afin de ne pas perdre votre temps et le mien, merci de bien vouloir venir avec des intentions sincères et bienveillantes. Si tel n'est pas le cas, veuillez vous abstenir, car pour des séances de médiumnité, je le percevrais très rapidement et cela perturberait mes perceptions et par conséquent la communication. Les êtres de lumière avec lesquels je travaille me demanderaient alors de stopper la séance et vous risqueriez ainsi de ne rien recevoir.

 

Important :

Si le décès date de moins de 3 mois, il est probable que le contact ne puisse s'établir, bien que ce ne soit ni une condition absolue ni un délai précis. Je ne pourrai donc accepter de vous faire une séance que si ce délai est dépassé.
Si vous avez déja eu un contact pour un même proche disparu par l'intermédiaire d'un autre médium ou de moi-même, et que la séance a été suffisamment riche en informations et messages, pour des raisons d'éthique, je refuserai d'établir de nouveau un contact. Il est d'ailleurs fort probable que je ne sois pas autorisé à recontacter le défunt en question. En effet, il faut savoir laisser le défunt poursuivre son chemin dans l'au-delà et ne pas le retenir. Une séance peut vous aider à faire votre deuil, mais des contacts à maintes reprises ne vous aideront pas dans ce processus. 

Vous avez besoin de compléter un processus de deuil ?

L'hypnose peut vous y aider. Etant également praticien en hypnose, je peux vous accompagner dans votre travail de deuil si vous en ressentez le besoin. L'hypnose est un outil formidable dans le développement personnel et peut être une technique aidante lorsque l'on traverse une période de deuil. Nous pouvons utiliser une approche conventionnelle et/ou spirituelle selon les cas. Pour en savoir plus, contactez-moi.
 
 

Contre-indications avec l'hypnose...

Il existe des contre-indications formelles à l'hypnose : les sujets psychotiques en phase aiguës, non stabilisés par une médication, schizophrènes, paranoïaques, sujets atteints de troubles maniaco-dépressifs ou troubles bipolaires. En effet l’hypnose présente le risque d’accentuer l’état dissociatif de la personne présentant des troubles psychiatriques.

La médiumnité n'est pas une méthode de substitution de la psychologie. Elle peut dans certains cas en être un complément mais n'a pas pour vocation le traitement des troubles psychiques. L'hypnose ne saurait en aucun cas se substituer à une consultation par un médecin ou un traitement médical. Vous ne devez en aucun cas arrêter ou modifier vous-même un traitement sans l'avis de votre médecin. Si vous consultez ce site, notez que les informations que vous y trouverez ne sauraient en aucun cas se substituer à une consultation médicale ou vous dissuader de consulter votre médecin ou encore de retarder le moment de la consultation. Le praticien se donne le droit de refuser et/ou d'interrompre la prise en charge de toute personne qui dissimulerait tout ou partie de son dossier médical, vis-à-vis des contre-indications énumérées. Comme toute autre méthode d'accompagnement alternative, l'hypnose ne peut absolument pas garantir un succès chez toutes les personnes. Le praticien a donc une obligation de moyens, mais pas de résultat.